Purikura

purikura

Les purikura (ça se prononce poulicoula), ce sont les photomaton japonais: en gros, ce sont des cabines style photomaton, mais plus grosses puisqu’on est pris en photo debout, à une ou plusieurs personnes. Ces cabines proposent de nombreuses options pour retoucher et décorer les photos, écrire dessus, et à la fin, on ressort avec une planche pleine de photos fun !

Pour les photos de ses 18 ans, Mae a voulu s’inspirer des purikura.  Toutes les filles avaient eu comme cadeau des boas, et elles ont fait une séance photo devant écran bleu. Notre écran bleu est en moquette, mais on peut aussi juste tendre un tissu bleu vif ou vert vif. L’appareil photo était sur pied, contrôlé par télécommande pour leur laisser plus de liberté.

Voilà un exemple de photo prise devant écran bleu :

img_3984

Avec le logiciel GIMP, on supprime la couleur bleue et on la rend transparente (pour cela on trouve des tutoriels simples sur youtube). Le principe de GIMP, c’est de travailler avec des calques : l’image finale sera une superposition de plusieurs calques : sur un calque il y aura les filles, sur un autre la couleur de fond, sur un autre encore un motif ou un message, etc…

J’ai téléchargé les polices de caractères originales sur http://dafont.com .

C’est sûr, quand on est comme moi une débutante sur GIMP, ça peut faire un peu peur, mais grâce à internet, et à un peu de tâtonnement, on finit par s’en sortir car c’est un logiciel assez intuitif ! Voilà la même photo une fois travaillée:

carre-0-groupe

J’ai travaillé 9 photos de cette manière, deux photos de groupe et 7 photos où elles n’étaient que deux, ce qui laisse plus de place pour les messages et motifs.

carre-1-marinecarre-4-solene carre-2-charlotte

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière étape : toujours sur GIMP, rassembler toutes les photos sur une même planche et rajouter encore des décorations…

J’ai fait développer les purikura en format photo 10×15, il suffit ensuite de couper les bandes blanches et c’est prêt ! Bien sûr c’est beaucoup moins instantané qu’au Japon !

calendrier de l’avent

img_1319

C’est le moment de penser à vos calendriers de l’avent !

Pas besoin de se casser la tête à faire rentrer des cadeaux dans des mini-boîtes ! Les cadeaux en vrac dans un panier, ou accrochés à un cintre, c’est bien plus rigolo !

v__47bb

v__dc71

Si vous êtes à court d’idées, en voici quelques-unes : un petit carnet, un paquet de bonbons, un cadre avec une photo, une chaufferette pour les mains ou une écharpe (pays froids), un brumisateur ou un éventail (pays chauds), un badge, un poème, un petit message, un dessin, un calendrier, un accessoire pour portable, un bijou…
Pas besoin d’un gros budget, on peut privilégier les choses faites mains, et garder juste un plus gros cadeau pour le dernier jour !

atelier pizzas !

DSC_1363

Pour les 12 ans d’Eliot et Samuel, il y avait 6 garçons, nous avons fait un atelier pizzas.
J’ai acheté des pâtes à pizza toutes faites, carrées. Pour commencer, on les étale et on les coupe en deux :

DSC_1353

DSC_1354

Puis on retourne les bords et on pique la pâte avec une fourchette :

DSC_1352

DSC_1355

Ensuite, il reste à mettre de la sauce tomate et à les garnir avec ce que l’on aime.. On peut même faire quelque chose de joli !

DSC_1357

DSC_1358

Au four, et le repas est prêt ! L’atelier cuisine a permis aux garçons de faire une pause calme dans leur soirée, le repas leur a plu, tout le monde était gagnant !
Et comme l’a si bien dit M., un garçon qui fait la cuisine, c’est sexy !

DSC_1364

pole dance !

DSC_1270

Pour les 18 ans de Mae, nous avons choisi une initiation à la pole dance !

Nous sommes allées à Martignas à Milie Dance ( http://www.milie-dance.fr ), qui organise fréquemment des enterrements de vie de jeune fille.. Le cours a duré 1h30 : elles ont commencé par un échauffement bien sûr, car le pole dance, c’est très sportif! Elle ont appris des pas de bases, et la séance a fini par une petite chorégraphie. Une ambiance très très sympa !

DSC_1283

DSC_1291

Test : quel style de joueur es-tu ?

img257

Je me rappelle que quand j’étais gamine, j’adorais faire les tests dans les magazines..
Pour les 11 ans d’Eliot et Samuel, sur le thème des jeux vidéos, j’ai distribué un petit test à faire, trouvé dans le journal de Mickey (j’avais photocopié le test en enlevant les résultats..)
A la fin de l’anniversaire, au moment de partir, ils me disaient quel résultat ils avaient obtenu, et je leur donnais le texte correspondant : résultats tests

J’ai utilisé ce test pour leur permettre de s’occuper un moment, en attendant de pouvoir faire d’autres activités.

variante : pour les anniversaires de filles, distribuer des tests un peu plus « girly » : on en trouve dans tous les magazines pour ados !

bonbons Minecraft

DSC_0235Pour les 11 ans d’Eliot et Samuel, j’ai fabriqué des bonbons-blocs de TNT de Minicraft.

Pour cela j’ai acheté des bonbons allongés, que j’ai coupés en morceaux d’environ 3,5 cm. Puis, je les ai rassemblés en carré et entourés d’elastiques pour que cela reste bien en place en attendant la suite…

DSC_0230 DSC_0232
Ensuite, j’ai créé les étiquettes TNT. J’ai utilisé la police de caractère Yamaha EBM7 Bold, pour l’aspect pixelisé. Voici le document, si vous voulez le télécharger :

TNT

Pour finir, je les ai coupés et installés autour des blocs (un point de colle, en faisant bien attention que la colle ne touche pas les bonbons !)

DSC_0233 DSC_0234

J’avais des bonbons Mario Bros envoyés par Christine du Canada, j’ai aussi acheté quelques chocolats lindt pour faire des lingots, j’ai rajouté tout cela aux blocs de TNT pour faire un petit sachets de bonbons à donner à la fin de l’anniversaire.

DSC_0007

Des meringues à gogo

P1150330Pour les 9 ans de Nadège, j’avais décidé de faire des meringues. Comme c’était mes premières expériences avec des meringues, j’avais juste fait des meringues blanches, et les enfants avaient juste écrit leurs prénoms en meringues. Depuis, j’ai découvert les colorants alimentaires et j’ai trouvé qu’on pouvait facilement faire des meringues de toutes formes, pour toutes les occasions. Vous verrez quelques idées ci-dessous.

Pour faire des meringues, il vaut mieux prévoir des petits groupes de 2 ou 3 enfants maximum, et les faire travailler à tour de rôle. Pour chaque groupe de 3 enfants, il faut: 3 blancs d’œufs; 150g de sucre et une pincée de sel.
Vous avez aussi besoin de 2 bols, l’un entrant dans l’autre (pour le bain-marie), de petits sacs congélation (des zip-locks), d’une paire de ciseaux, d’une spatule, d’un mixeur et de plaques à biscuits. Si vous voulez des meringues colorées, prévoyez aussi plusieurs bols, des cuillères et du colorant alimentaire.

Si vous avez des enfants assez habiles, vous pouvez leur apprendre à séparer les blancs des jaunes, sinon, préparez-les à l’avance. Préparez le bain-marie avec les enfants, versez les blancs et le sucre et branchez le batteur. Vous devez battre le mélange à vitesse élevée environ 8 minutes. Les enfants peuvent se relayer, et donc ne se fatigueront pas le poignet. Une fois que les blancs sont super durs et que les vagues qui se forment avec le batteur ne disparaissent plus, le mélange est prêt.

unnamed1

Pour faire des meringues avec une jolie forme, j’utilise une douille faite à partir d’un sac congélation. Je mets le mélange visqueux dans un sac, je coupe un coin du sac et le tour est joué. Vous pouvez littéralement dessiner avec cette douille improvisée. Les amies de Nadège avaient écrit leur prénom ainsi. Une seule mise en garde, les branches des lettres doivent être assez épaisses, sinon elles se cassent lorsqu’on les décolle, après la cuisson.

DSC_1184 unnamed2

Si vous voulez utiliser des colorants, sachez que comme les blancs en neige sont vraiment hyper blancs, la couleur sera toujours délayée. Je n’ai pas encore trouvé comment faire du rouge. Je peux juste faire du rose clair. Si vous voulez faire plusieurs couleurs, prévoyez au moins 2 blancs d’œufs par couleur. Faites un très gros bol de blancs en neige, puis séparez le contenu dans plusieurs petits bols. Ajoutez les colorants et mélangez. Répartissez ensuite dans des sacs congélation et laissez les enfants s’amuser. Ils vous surprendront peut-être par leur créativité. Vous voulez toutefois leur dire de faire des meringues pas trop fines, ni trop épaisses, sinon, elles risquent de ne pas bien cuire.

Une fois que chaque enfant a fait sa création sur la plaque à biscuit, il est temps d’enfourner. Ma tante me disait de cuire les meringues 3 à 4 heures, à 100-110 degrés Celsius (230-240 F). Prévoyez donc de faire les meringues dès l’arrivée des enfants. L’idéal, ce serait de faire cette activité dans le cadre d’une pyjamade (un sleep-over), car ainsi vous pouvez les laisser sécher toute la nuit au four. De cette manière, elles se décollent toutes seules, comme par magie. Si vous devez les faire le jour même, il faut absolument qu’elles soient petites, sinon, elles ne vont pas bien cuire. Mes plaques à biscuit ont un revêtement antiadhésif, alors je ne mets rien dessus. Si vous deviez utiliser quelque chose, je pense que le papier parchemin (ou papier cuisson) serait la meilleure solution car le beurre ou l’huile pourraient devenir rance et donner mauvais gout aux meringues.. Si vous êtes à cours de plaques à biscuit, vous pouvez aussi utiliser des moules à pizza…

Cette année, j’ai fait, pour une amie qui allait avoir un bébé, des petits canards en meringue. J’ai utilisé des pépites de chocolat pour les yeux. Donc vous pouvez prévoir aussi des tas de choses à mettre sur les meringues. Les enfants adoreront cela.
P1150333 Amusez-vous bien.

variante : cette activité peut être faite même avec des plus vieux. Ils adoreront faire des meringues avec des formes plus élaborées. Vous pouvez leur offrir un tablier pour l’occasion (https://the2sistersblog.com/2013/10/15/the-cupcake-factory/), choisir un thème et même organiser un concours de meringues…

perles à repasser !

DSC_0039

Pour les 11 ans d’Eliot et Samuel, sur le thème des jeux vidéos, nous avons fait des magnets avec des perles à repasser. Sur internet, notamment sur pinterest, on trouve des milliers de modèles vraiment sympas !

J’ai donc commencé par en faire moi-même pour essayer les modèles : Mario Bros, Pac man, et surtout des modèles Minecraft car mes garçons adorent ! Le jour de l’anniversaire, j’avais imprimé plein de modèles, et aussi plein d’images des personnages Minecraft, qui sont faciles à reproduire car pixelisés : par exemple, voici un cochon, et deux redstones : l’image de Minecraft et la version perle à repasser réalisée par Samuel :

FaceCochon Redstone_(Dust) DSC_0243a

Certains ont inventé d’autres modèles à partir de leurs « skins » personnels :

DSC_0030

Et pour ceux qui aiment une couleur en particulier, tout est possible, regardez par exemple le champignon bleu et blanc sur la toute première photo!

Pour préparer l’atelier, il faut :

– des perles à repasser, triées par couleurs. On peut soit acheter des gros sachets et les trier soi-même (ce que j’ai fait pour mon premier sachet de 7000 perles..), soit acheter des sachets avec une seule couleur. Comme je savais que beaucoup choisiraient Minecraft, j’avais prévu plusieurs teintes de vert et de marron. J’avais installé les différentes couleurs dans des sacs congélation zippés.

– des petites coupelles pour mettre les perles de la couleur dont chaque enfant a besoin. Mes animatrices préférées, Mae et Amélie, remplissaient les coupelles à la demande, elles seules manipulaient les sacs, pour que ce ne soit pas le bazar !

– plusieurs grandes plaques carrées. Si 4 enfants font l’atelier en même temps, il faut prévoir le double de plaques, car les plaques sont bloquées tant qu’elles ne sont pas passées au repassage…

Pour les épées Minecraft, il faut prendre la plaque dans la diagonale :

DSC_0233

Il existe aussi des plaques rondes, utiles pour certains modèles.

– des pinces à épiler : certains utilisent leurs doigts pour placer les perles, d’autres préfèrent une pince à épiler.

– du papier cuisson pour le repassage : mettre le papier cuisson sur la création, repasser une vingtaine de secondes, puis retourner le tout de l’autre côté, enlever la plaque, mettre le papier cuisson dessus et repasser le nouveau côté !

Pensez à bien vous entraîner avant, parce qu’il y a un coup de main à prendre, et c’est stressant de rater le repassage quand les enfants ont passé du temps à mettre les perles en place !

– des feuilles aimantées adhésives pour ceux qui veulent transformer leur création en magnet.

Et surtout, prévoir de l’aide ! J’ai passé mon après-midi à prendre les créations pour aller les repasser dans le bureau… heureusement que Mario et Luigi étaient là pour distribuer les perles et aider les enfants !!

DSC_0017